Fortifications


Résultats 11 - 20 sur un total de 53
Page 1 2 3 4 5 6

 

Fort de Vaux

Catégorie : Fortifications Séré de Rivières
Département : Meuse

Haut lieu de la bataille de Verdun, le fort de Vaux fut enlevé de haute lutte par les Allemands en juin 1916. En effet, la garnison française ne se rendit qu'à cours d'eau après six jours d'intenses combats souterrains dans les galleries de l'ouvrage.
Le fort fut reconquis par les Français en octobre 1916.
Le fort est resté dans l'état ou la guerre l'a laissé. Ainsi les massifs extérieurs sont méconnaissables. Par contre les galleries souterraines et la oeuvres vives de l'ouvrage ont peu souffert des bombardements d'artillerie.
A l'instar de celles de Douaumont son homologue, les parties vives de l'ouvrage sont peu entretenues et l'humidité ronge petit à petit le matériel.
Le fort est ouvert au public en visite libre ou guidée. Entrée payante.


 

Fort de Villey-le-Sec

Catégorie : Fortifications Séré de Rivières
Département : Meurthe-et-Moselle

La place de Villey-le-Sec faisait partie du camp retranché de Toul partie intégrante comme Verdun du système fortifié dit Séré-de-Rivières (nom de son concepteur) qui fut édifié le long des frontières de la France après la défaite de 1870.

Ouverture : Visites guidées du 1er mai au 30 septembre les dimanches et jours férié. Rendez-vous à 15 h devant la batterie nord (entrée du village face à la route de Toul).

M. Gilles Guyot
Association "La Citadelle"
2, place de l'Eglise
54840 Villey-le-Sec

TEL : 03 83 63 67 72

 

Fort du Mûrier

Catégorie : Fortifications Séré de Rivières
Département : Isère

Construit entre 1873 et 1878, ce fort était le plus puissant de la ceinture fortifiée de Grenoble.
Il contrôlait l'accès à Grenoble par la vallée du Grésivaudan.
Abandonné par l'armée en 1978, le Mûrier est acheté par la commune de Gières.
Inscrit en 1993 à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques, le fort est en cours de restauration.

Ouverture : Ouvert au public :
- Du 1er juillet au 30 septembre les samedis et diamnches après-midi (visites à 15, 16 et 17h).
- Lors des journées du patrimoine (mêmes jours et horaires)
- Sur rendez-vous en téléphonant au musée Dauphinois (04 76 44 78 68)

Mairie de Gières
15, rue Victor Hugo
38610 Gières

TEL : 04 76 89 36 36

 

Fort de Guentrange

Catégorie : Fortifications festen
Département : Moselle

Ce fort a été construit par les Allemands après l'annexion de la Moselle par le Reich (1870-1918). Défendu par une garnison de 2000 hommes la "Feste Ober-Gentringen" comportait 2 batteries cuirassées, une caserne centrale étagée sur 4 niveaux et 3 km de galeries souterraines. Le groupe fortifié de Gentrange assurait dans le prolongement des groupes fortifiés de Metz, la protection de Thionville et de son important noeud ferroviaire contre toute attaque française.
Eloigné du front, le fort allemand ne subit pas d'attaque pendant la première guerre mondiale et, devenu français après l'armistice de 1918, il fut intégré à la ligne Maginot dans les années 30. Réoccupé par l'armée allemande en 1940, il servit de dépôt de matériel et d'atelier et fut libéré en 1944 par l'armée américaine.
L'armée française utilisa le fort après la guerre et ce jusqu'en 1971.
Propriété de la ville de Thionville, l'ouvrage est maintenant entretenu par l'Amicale du Groupe Fortifié de Guentrange. Cette association assure également des visites guidées du site.

Ouverture : Ouvert du 1er mai au 30 septembre les premiers et troisièmes dimanches du mois à partir de 15 h.
Pour les groupes visites guidées sur rendez-vous.

Amicale du Groupe Fortifié de Guentrange
2, chemin du Fort
57100 Thionville

TEL : 03 82 88 12 15 ou 03 82 58 88 94

Accès : Le goupe fortifié de Gentrange est situé à deux kilomètres au nord de l'agglomération de Thionville.
A partir de l'autoroute A31, prendre la sortie n°40 direction hôpital de Bel-Air. Longer l'hôpital et prendre au nord le ravin du Crève-Coeur qui conduit directement à l'entrée du fort.

 

Fort de Mutzig

Catégorie : Fortifications festen
Département : Bas-Rhin

Après la Guerre de 1870, l'Alsace et la Moselle deviennent allemandes et ce jusqu'en 1918. Pour se protéger d'éventuelles attaques françaises et bloquer la plaine du Rhin, Guillaume II décide en 1893 la construction du Fort de Mutzig. Baptisé "Feste Kaiser Wilhem II", ce groupe fortifié est construit en béton armé pour pouvoir résister aux nouveaux obus explosifs.
Sur les cinq forts prévus à l'origine, seuls deux sont contruits : le fort Est (1893) et le fort Ouest (1895). Ces forts de forme triangulaire et compacts sont les derniers forts cuirassés allemands contruits ainsi. Les aménagements ultérieurs suivront le principe de la structure "éclatée" : ouvrages dispersés sur le terrain, reliés entre eux par des galeries souterraines. Défendu par une garnison de plus de 6500 hommes, le fort de Mutzig est en 1914 le plus puissant groupe fortifié allemand.
Le circuit de visite passe par les parties souterraines du fort (cuisines, puits, hôpital, central électrique, tourelles, observatoires, canons, chambres de troupes, casemates pour mitrailleuses...) et par les massifs extérieurs (tranchées de tir, observatoires, batteries...).

Ouverture : Les samedi et dimanche de mai à septembre et tous les jours en juillet et août, pour les visites en français départ vers 14 h et 15 h, pour les visites en allemand départ à 14 h 30.
Visites toute l'année sur rendez-vous.

67190 Mutzig

Accès : L'accès au Fort de Mutzig se fait depuis l'autoroute A352 sortie Mutzig-Dinsheim.
Suivre les panneaux "Fort de Mutzig" jusqu'au parking du fort (à peu près à 2 km de la sortie).

http://www.mutzig.net

 

Fort de Verny

Catégorie : Fortifications festen
Département : Moselle

Bâti entre 1904 et 1910 par les Allemands la "Feste Wagner" faisait partie de la ceinture fortifiée qui défendait la ville de Metz. Ses canons contrôlaient la vallée de la Seille. Rebaptisé Groupe Fortifié de l'Aisne par l'armée française après la première guerre mondiale, cet ouvrage est le seul de la ceinture de Metz ouvert au public.

Ouverture : Visites du site le premier dimanche du mois de mai à octobre inclus. Circuit de 2 h 15, départs à 14 h, 15 h et 16h.
Visite supplémentaire en allemand à 15 h.

Association pour la Découverte de la Fortification Messine
9, rue des Grandes Chaignes

57420 Pommérieux

TEL : 03 87 52 76 91 (samedi et dimanche)

Accès : Le groupe fortifié est situé à 12 kilomètres au sude de Metz.
Accès par la D913 (sorties 28 ou 29 sur l'autoroute A31).

http://www.fort-de-verny.org

 

La Butte de Vauquois

Catégorie : Fortifications de campagne
Département : Meuse

Cette colline située près de Verdun fut le théatre d'âpres combats entre Français et Allemands à partir de la fin 1914 jusqu'en 1918. Ne parvenant pas à emporter la décision en surface, les deux adversaires s'enterrèrent profondément et creusèrent de nombreuses galeries au coeur de la butte pour se livrer à une sourde guerre des mines.
Aujourd'hui l'association qui met en valeur le site organise également des visites de certaines galeries tant du côté allemand que du côté français.
A ne pas manquer : le musée consacré à la guerre des mines contenant de nombreux matériels d'époque découverts sur le site lors de fouilles.

Ouverture : Lors des journées du patrimoine ou le 8 mai. Contacter l'association pour des autres dates.

Association "Les Amis de Vauquois et sa région"
1, rue d'Orléans
55270 Vauquois

TEL : 03 29 80 73 15

http://perso.wanadoo.fr/vauquois/
vauquois@wanadoo.fr

 

Citadelle de Mont Dauphin

Catégorie : Fortifications Vauban
Département : Hautes-Alpes

Juchée sur un éperon rocheau, au bord de hautes falaises, la place forte de Mont Dauphin fut construite à l'initiative et selon les plans de Vauban. Elle assurait le contrôle de la vallée de la Durance. Les travaux commencés au XVIIIe siècle se poursuivirent jusqu'au XIXe siècle.
C'est toute une "ville royale" qui vit le jour au milieu des remparts avec son église, ses rues larges et droites, ses maisons - dont les caves voutées en cas de bombardement pouvaient se transformer en abris - ses casernes et sa poudrière.
La forteresse ne connut le baptême du feu qu'en juin 1940 lorsqu'une bombe larguée par un avion italien détruisit la poudrière.
Aujourd'hui la ville est toujours habitée comme en témoignent sa mairie et son bureau de poste. Un bar, un restaurant et un gite sont ouverts toute l'année pour accueillir le visiteur de passage. Quelques artisans ont également élu domicile depuis quelques années dans l'une des anciennes casernes.

Plusieurs circuits de visites guidées (payantes) sont proposées :
- Circuit des fossés et des souterrains (qui des fossés conduissent à l'intérieur de la lunette d'Arçon).
- Circuit du bastion royal
- Circuit de l'Arsenal
- Circuit des casernes
- Arsenal (visite libre)

Ouverture : Le bureau des guides est ouvert :
- Du 1er octobre au 31 mars les après midi de 14 h à 17 h. Visite guidée à 14 h 30. Fermé le lundi toute la journée.
- Du 1er avril au 30 septembre tous les jours de 9 h à 12 h et de 14 h 30 à 16 h 30. Visites guidées à 10 h 30, 14 h 30 et 16 h 30.

Mont-Dauphin

TEL : 04 92 45 42 40


 

Villefranche-de-Conflent - Fort Libéria

Catégorie : Fortifications Vauban
Département : Pyrénées-Orientales

Fortifiée dès le Moyen-Age, Villefranche-de-Conflent vit son enceinte fortement remaniée par Vauban au XVIe siècle.
Au cours de ces travaux, Fort Libéria fut érigé sur un éperon rocheux dominant la ville de plus de 200 mètres. Construit en 1681, il fut modernisé sous Napoléon III. Le chemin de ronde du fort, ses galeries de contrescarpe, ses bastions et sa chapelle sont ouverts aux visites ainsi q'un musée archéologique et spéléologique qui été aménagé dans son enceinte. Un souterrain de 734 marches creusé dans le roc assure la communication avec la ville en contrebas.
Sous Louis XIV, le fort servit de prison aux empoisonneuses arrêtées suite à la célèbre affaire des poisons. Elles moururent toutes en captivité.

Ouverture : Du 1er octobre au 31 mai : de 10 h à 18 h.
Du 1er juin au 30 septembre : de 9 h à 20 h.

66500 Villefranche-de-Conflent

TEL : 04 68 96 34 01
FAX : 04 68 05 21 78

Accès : Villefrance-de-Conflent est distante de 50 km de Perpignan.


 

Abri du Bichel Sud

Catégorie : Ligne Maginot
Département : Moselle

Cette abri était conçu pour accueillir une section entière du 167e Régiment d'Infanterie de Forteresse dans des conditions de confort optimales (électricité, chaufage, latrines chimiques etc...).

http://perso.wanadoo.fr/abri_bichel_sud/
bichel_sud@ifrance.com

 

Page 1 2 3 4 5 6

 


Guide - recherche